Comment ça marche?

Les éco climatiseurs à évaporation aspirent l’air de l’extérieur, le forçant à passer à travers des filtres brevetés, constamment imbibés d’eau. L’air perd sa chaleur grâce au processus d’évaporation naturelle, passe à travers les filtres, est canalisé à l’intérieur du bâtiment ou de l’entrepôt et retourne à l’extérieur grâce à la pression produite par l’introduction constante d’air. La température de l’air pulsé oscille entre 6 °C et 20 °C de moins que la température extérieure, soit environ 21 °C à 26 °C. La machine dispose de systèmes de contrôles et d’automatismes qui permettent de minimiser l’entretien et permet de s’adapter à toutes les applications.

 

Le ventilateur et une petite pompe à eau sont les seuls composants énergivores d’un refroidisseur à évaporation. Le refroidissement par évaporation utilise jusqu’à 87 % moins d’énergie que la climatisation conventionnelle ; il fournit 100 % d’air frais extérieur et utilise de l’eau pour le refroidissement à la place des réfrigérants chimiques de synthèse (CFC, HFC et HCFC). La consommation d’eau restant modérée et variant suivant les conditions météo.

 

La seule limitation de la bioclimatisation est de ne pas pouvoir exiger toujours une température exacte déterminée, étant donné que nous partons toujours des conditions de l’air extérieur et que celles-ci varient constamment. Cependant, dans 90 % des cas, nous pouvons obtenir des conditions de confort pour une consommation d'énergie minimale.

Principales différences par rapport à l'air conditionné

La climatisation par évaporation est un exemple de technologie efficace non polluante qui présente de multiples avantages par rapport à la climatisation par air conditionné. Entre autres est réduite la consommation énergétique, qui est similaire à celle d'un ventilateur, et il est estimé qu’elle peut être jusqu’à 80 % inférieure par rapport à celle de l’air conditionné. De plus, elle n’utilise pas de gaz de refroidissement, elle est donc écologique et peut être employée dans des espaces ouverts, sans avoir à fermer les portes ni les fenêtres. Elle ne sèche pas l’air ambiant, au contraire elle maintient un niveau optimal d’humidité pour un confort optimal.

Autre source d'économie : la loi de Pareto

Loi de Pareto suppose une intéressante réflexion quant à la décision d'installer la climatisation dans un entrepôt/local/bureau. Parfois est imposée une température d'utilisation qui n’est pas toujours nécessaire.

Par exemple : maintenir un local à une température constante de 20°C n’est pas toujours possible à 100% avec la climatisation par évaporation mais « seulement » à 80% - 90%. Alors, multiplier le coût énergétique par 5 pour couvrir ces 10-20% de différences pour atteindre la température exigée n’est probablement ni rentable ni nécessaire.

Respect de la Responsabilité Sociale Entrepreneuriale (RSE)

Les avantages pour les entreprises qui adoptent des mesures de responsabilité sociale reliées à la gestion environnementale sont nombreux et s’inscrivent dans différents domaines. Le réchauffement global est un problème mondial qui sensibilise les consciences non seulement des gouvernements, mais aussi des sociétés et des consommateurs.

De plus en plus nombreuses sont les multinationales et PME qui s’impliquent activement dans le suivi de politiques qui contribuent à freiner le changement climatique, pour croître économiquement de manière durable avec la diminution de la consommation de ressources et des émissions polluantes pour minimiser ainsi l’impact sur l’environnement. 

 

Adiabatique directe

Comment fonctionnent les écoclimatiseurs à évaporation Breezair ?

Les refroidisseurs à évaporation Breezair sont basés sur un processus adiabatique qui utilise uniquement de l’eau. La climatisation adiabatique directe tire parti d’un phénomène naturel appelé chaleur latente. Si de l’air chaud et sec traverse un filet d’eau, il en provoque l’évaporation. La chaleur nécessaire à la vaporisation d’eau étant extraite de l’air. Celui-ci se refroidit. 

Pour réduire la chaleur totale d’un environnement, les climatiseurs à évaporation Breezair génèrent un courant d’air humide venant de l’extérieur qui absorbe la chaleur latente par un processus d’évaporation naturelle, entraînant une chute constante et progressive de la température totale.

 

Bénéfices de la climatisation par évaporation

Grâce à ces systèmes de BIOclimatisation, nous pouvons éliminer les fumées et les odeurs, obtenir de l’air nouveau, frais et filtré, et avoir une ventilation constante dans notre entrepôt, industrie ou entreprise.

Les unités de refroidissement Breezair sont dotées d’une technologie de pointe et de caractéristiques de conception uniques et intelligentes qui se combinent pour obtenir les performances de refroidissement les plus élevées.

Les refroidisseurs Breezair ont été installés dans des imprimeries, des industries de fabrication de produits électroniques, des chaînes de montage et des showrooms automobiles, des céramiques, des industries alimentaires et des entrepôts.

 

Adiabatique indirect

Pourquoi choisir Climate Wizard?

Climate Wizard est la révolution du procédé adiabatique. Climate Wizard permet de climatiser avec le procédé d’évaporation sans augmenter le taux d’humidité ambiant grâce à une évaporation indirecte. Il refroidit plus qu’un climatiseur adiabatique direct. Il consomme 80% de moins qu’une climatisation traditionnelle. Il ne nécessite aucun gaz réfrigérant et est donc écologique ! 

Idéal pour les bâtiments où une installation de renouvellement d’air est déjà existante. Le Climate Wizzard se placera en amont et permettra à l’installation de fournir de l’air frais sans aucune autre modification. Le Climate Wizard est la solution idéale pour des bâtiments où la ventilation et le renouvellement d’air en adiabatique direct pourraient poser des problèmes d’humidité.

Le Climate Wizard est également la solution pour les installations déjà existantes trop énergivores. Placé en tant que renfort de refroidissement de ces appareils, il permet de diminuer considérablement la consommation d’énergie et de ne pas avoir à renforcer les tableaux électriques.

 

Installation

Installation externe

Les installations peuvent fournir une couverture complète ou un refroidissement ponctuel. 

Les unités sont fixées de manière générale à l’extérieur d’un bâtiment. Le refroidisseur à évaporation agit comme un ventilateur d’entrée, soufflant de l’air refroidi à travers un plénum ou un système de conduites dans le bâtiment.

Dans les solutions externes, les systèmes d’évacuation sont généralement montés sur le toit, mais peuvent également être placés sur le sol ou en façade. Le refroidissement par évaporation insufflant de l’air frais dans le bâtiment est souvent associé à un système d’extraction. Cela permet de garder une pression positive sur le bâtiment, mais peu également fonctionner via ouverture de portes naturelles dans le bâtiment (portes, fenêtre, etc.).

 

Installation interne

Les systèmes internes, pesant moins de 120 kg, peuvent être suspendus à la plupart des structures de bâtiment. L’air est ensuite dirigé là où cela est nécessaire pour le confort des personnes travaillant dans le bâtiment pour autant que les besoins en air humide soient élevés et/ou que le bâtiment soit ouvert. Nos systèmes sont équipés d’un plénum 4 ou 8 voies, de grilles de diffusion simple ou double déflexion ou de gaine textiles permettant une grande flexibilité dans le réglage de la direction du flux d’air.

Dimensionnement des systèmes

Cette méthode permet de calculer le nombre de refroidisseurs requis en fonction du nombre de renouvellement d’air par heure souhaité, avec un volume de travail donné.

Exemple de calcul

Une boulangerie fait 20 m x 24 m et il est proposé d’installer des unités extérieures, avec une hauteur de décharge de plénum minimale de 3,5 m.

Volume de surface de travail : 20 x 24 x 3,5 = 1 680 m³

Renouvellement d’air ciblé par heure : 15

Débit d’air ciblé par heure : 15x 1 680 = 25 200 m³/h

Débit d’air de notre solution 10 800 m³/h à 80 Pa

Nombre nominal de refroidisseurs requis : 25 200/10 800 = 2,3 = 2 refroidisseurs

Par conséquent, la proposition consisterait en deux refroidisseurs pour éliminer l’air chaud et maintenir une légère pression positive.